​Résultats élections municipale 2020 ...

Election du maire et de ses adjoints lors du 1er conseil municipal (03 Juillet 2020)

Vendredi 03 Juiller 2020, Franck Philippi, tête de la liste « Continuons ensemble pour Wiesviller » , directeur du développement à la communauté de communes du Pays de Bitche, a été élu par 13 voix et 2 bulletins blancs.

Le nouveau maire a choisi d’être secondé par quatre adjoints. Avec 13 voix pour et 2 blancs, ont été désignés : Didier Beyer premier adjoint, Dominique Schallhammer 2e adjointe, Marlène Schwartz 3e adjointe et Michel Lett, 4e adjoint. 10 conseillers municipaux complètent l’assemblée.

Le nouveau maire Franck Philippi (au centre) entouré à gauche par Michel Lett et Marlène Schwartz et à droite par Dominique Schallhammer et Didier Beyer.

Dans son discours, le nouveau maire a demandé à tous les conseillers de travailler dans un esprit constructif pour le bien-être du village et de rester dignes de la confiance placée en eux par les électeurs. « Personnellement, de par mon travail, j’aime coordonner et je sais déléguer dans la confiance et le respect de chacun », a déclaré Franck Philippi. Les conseillers ont ensuite mis en place les commissions municipales.

Toute l’équipe, très engagée, a hâte de se mettre au travail pour Wiesviller, avec ses compétences et son énergie collective.

Nous allons entrer dans le vif des sujets rapidement. La prochaine étape importante est la préparation du budget, qui sera soumis au vote dès le second conseil municipal, c’est à dire sous peu. Évidemment l’équipe est déjà au travail pour la mise en route des projets proposés lors de la campagne électorale.

Charte de l’élu local

  1. L’élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité. 

  2. Dans l’exercice de son mandat, l’élu local poursuit le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier. 

  3. L’élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l’organe délibérant dont il est membre, l’élu local s’engage à les faire connaître avant le débat et le vote. 

  4. L’élu local s’engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l’exercice de son mandat ou de ses fonctions à d’autres fins. 

  5. Dans l’exercice de ses fonctions, l’élu local s’abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions. 

  6. L’élu local participe avec assiduité aux réunions de l’organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné. 

  7. Issu du suffrage universel, l’élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l’ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions.

 

Source : CGCT, article L.1111-1-1

2em tour du scrutin municipal (28 Juin 2020)

Pour rappel; à la suite de la pandémie de coronavirus, le second tour des élections municipales, initialement fixé le 22 mars, a été repoussé au 28 juin.

65,05 % des citoyens se sont déplacés aux bureaux de vote lors du scrutin du 15 mars 2020, à Wiesviller. Le taux de participation pour ce suffrage est de 37,25 %, soit une baisse de 27,80 points.

Au premier tour, 13 sièges sur 15 avaient été pourvus. Les électeurs devaient donc élire 2 conseillers supplémentaires. Mathieu Lett (59,41 %) et Luc Potier (57,14 %) ont été choisis lors de ce tour.

1er tour du scrutin municipal (15 Mars 2020)

Franck Philippi s'est démarqué au premier tour de ces municipales à Wiesviller, avec 60,97% des votes. Deuxième, Michel Lett a obtenu 60,41% des suffrages. On répertorie également 58,91% des voix pour Dominique Schallhammer, 58,72% pour Marlène Schwartz, qui arrive donc à la 3em et 4em place de ce scrutin.

65,05 % des électeurs se sont déplacés au bureau de vote à Wiesviller en ce jour d'élections. Ce taux a donc baissé comparé à la précédente élection (de -18,20 points). La participation était, de fait, de 83,25 % au moment du scrutin de 2014.